Chargement Évènements

Puisant dans l’univers des tarafs, petits ensembles de musique tsigane, le groupe restitue l’ambiance des cîrciuma, ces auberges roumaines de bord de route où l’on écoute des cântec de pahar, chansons à boire imagées. Jusqu’à ce que, surgi d’une strophe ou d’une mélopée, le dor, ce douloureux sentiment de nostalgie, s’abatte sur la table et fasse pleurer. Mais l’instant d’après, la mélodie rapide suggère une intense joie de vivre. À l’auberge, tout est possible…
©claire huteau