Chargement Évènements

Entre humour noir et poésie, le narrateur nous invite à découvrir les us et coutumes de son « étrange pays » : la maison décrépie qu’il partage avec sa grand-mère acariâtre, la proximité avec la déchetterie, les lignes à haute tension qui crépitent, l’aéroport, la rivière qui mousse, la station d’épuration et l’abattoir où il est employé avec Bortch, son seul et unique ami. Au pays de L’Étourdissement, les habitants ne sentent plus rien ou presque, assommés comme les animaux qu’on zigouille. | alban lécuyer

Aller en haut